Le Forum du site http://mediatexte.fr
 
RETOUR AU SITERETOUR AU SITE  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pour une allocation universelle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivier

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 33
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2005

MessageSujet: Pour une allocation universelle ?   Dim 21 Mai - 10:10

Pour une Allocation universelle ?



QU'EST-CE QUE C'EST ?

Une idée pour un monde plus juste: un revenu pour chacun, en nature ou en espèces, inaliénable, susceptible de couvrir les besoins fondamentaux de chaque individu pris isolément, sans contrepartie, et donc indépendant du travail effectué.


Autour de cette idée, les débats (très vifs) ne sont pas tout à fait clos sur Le Dogmatique. Ils se poursuivent encore, notamment quant aux choix philosophiques qui doivent la sous-tendre, et la déterminer dans une certaine mesure : son inconditionnalité est-elle relative ou absolue ? S'il s'agit d'une inconditionnalité relative, à quoi doit-on la conditionner ?

Ce sont là des questions qui ne sont pas tranchées. Premier bilan d'une première étape de la discussion, donc. Plusieurs points ont été examinés :

1)Une telle mesure est-elle finançable ?

Il semble qu'elle le soit, si les sources de financement sont diversifiées : augmentation (dans quelle mesure ?) de la progressivité de l'impôt sur le revenu dans le sens d'une plus forte taxation des tranches supérieures, création de nouveaux impôts (comme l'écotaxe...), réduction de la dette nationale, suppression des mesures sociales plus coûteuses qu'elle et qu'elle peut remplacer (RMI, SMIC, minimum vieillesse, etc.)...
Les idées ne manquent pas. Il resterait à évaluer l'impact de leur application.

2)L'Allocation universelle pourrait-elle être cumulable avec un salaire ?

Oui. Ce point est clair, et distingue radicalement l'Allocation Universelle d'une planification totale de l'économie. Le but n'est pas l'abolition du salariat, mais la transformation des conditions de vie de tous dans le sens d'une plus grande liberté, égalité et sécurité face à l'avenir.

3)N'y a-t-il pas un risque de voir l'allocation universelle détruire la possibilité de son propre financement en faisant baisser la production de richesse, les gens refusant les métiers pénibles, quoique nécessaires ?

La « décroissance » que pourrait engendrer l'Allocation Universelle ne serait pas cataclysmique. En effet, la production de richesse n'est pas strictement corrélée à la quantité de travail effectué dans la société. Et, quand bien même elle le serait, les travaux les plus nécessaires ne seraient pas laissés vacants par le marché, mais seraient probablement revalorisés. De plus, l'homme est ainsi fait que ses conditions de survie étant assurées, peu d'individus ne souhaiteraient pas avoir davantage que le minimum. Enfin, l'Allocation Universelle étant versée à chacun, elle le serait aussi aux patrons, ce qui désinhiberait l'investissement, au détriment de l'épargne.

4)Comment déterminer précisément un montant qui corresponde réellement aux « besoins fondamentaux » des individus ?

Les prix des biens de subsistance sont variables d'une région à l'autre, ou d'un pays à l'autre (dans le cas d'un projet européen d'Allocation Universelle) : comment sur cette base diverse, établir un montant à la fois unique et juste ? La question reste à expertiser de façon sérieuse. Notons seulement qu'elle n'est pas propre à l'A.U. : le montant d'un RMI, par exemple, peut être contesté selon le même raisonnement. Quelques pistes d'une réflexion à poursuivre sur ce point ont été jetées.

Or, il ressort avec netteté que nous n'avons pas les moyens d'en décrire de façon exhaustive des conditions de réalisabilité. L'Allocation universelle n'est pas qu'un doux rêve, et si elle reste du domaine de l'utopie politique, ce n'est que provisoirement, peut-être. Des rumeurs courent cependant, selon lesquelles Bercy serait en train de faire ce travail.

Deux ou trois intellectuels ayant examiné sérieusement cette question :
Ferry J.-M., L'Allocation universelle, Paris, Cerf, col. "Humanités", 1995
Vanderborght Y. et Van Parijs P., L'Allocation universelle, Paris, La découverte, col. "Repères", 2005
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mediatexte.fr
 
Pour une allocation universelle ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Bouddha de Jade pour la Paix Universelle
» Metta Sutta :"Les Mots du bouddha sur la bonté, l'amour universel"
» Pour un fraternité universelle sans frontière!
» Allocation universelle
» Déclaration universelle pour le bien etre animal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DE MEDIATEXTE.FR :: [ARCHIVES]Le Dogmatique, le journal antisceptique :: Réservoir Dogmes-
Sauter vers: