Le Forum du site http://mediatexte.fr
 
RETOUR AU SITERETOUR AU SITE  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
grand front



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Jeu 30 Mar - 9:38

Je le répète, la question n'est pas "sur quelle assise suffisament solide devont nous batir notre cathédrale ? "mais : sur quel fondement est elle, en fait, batie aujourd'hui...?

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand front



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Jeu 30 Mar - 9:41

Cher Gaiffelet, j'avoue mon désarroi?

Si la paix rationelle est l'effet de la raison en acte...

Et que la paix des cimetières est l'effet de la consommation d'un rapport de force, quelles conséquences pouvont nous en tirer pour le fondement de la raison?

La raison émerge t elle d'une paix irrationnelle, de la consommation d'un rapport de force?

Qu'est ce qui peux bien pousser les vainqueurs à fonder leur politique en raison puisque la bonne vieille méthode a bien marcher jusque là?


Dernière édition par le Jeu 30 Mar - 10:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hadrien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Jeu 30 Mar - 9:52

En ce cas, il eut mieux valut appeller ce forum :

"quel(s) est/sont le fondement(s) de nos valeurs morales contemporaines". Par ce que j'avais mal compris ...

Voilà, je vais y réfléchir et voir ce que je peux faire pour t'éclairer.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand front



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Jeu 30 Mar - 10:08

Merci, mais je tiens à te signifier que ton intervention n'est pas inintéressante dans la mesure où elle retrouve le propos de vincent... Le conatus (au sens hobbesien) est une piste sérieuse à mon sens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Jeu 30 Mar - 19:10

Bonsoir

[je réponds ici à Hadrien]. Tu dis que l'homme poursuit une Fin. J'acquiesce. tu dis qu'il y en a une. J'aquiesce aussi pour l'unicité.
Mais justement, le fondement de toute valeur morale, c'est cette Fin.
La morale n'est que la règle d'action qui permet d'y parvenir.
Ex : La fin de l'homme est le bonheur (ou la justice), et je me tempère pour y accéder...

Tu dis : Persévérer dans son être, voilà la finalité humaine...
D'une part, ça se discute, 2/3 de la planète ont décidé autrement, d'autre part, je vois mal ce que ça donne comme désir. De quel "etre" parle-t-on ?

En marge de ce constat, on remarque des valeurs "auxiliaires", dont je dirais qu'elles sont donc des moyens vis-à-vis de la Fin, mais qui parfois exercent un certaine fascination.
Ex : La liberté. Ou encore, des symboles religieux, qui se détachent de la fin ultime, mais qu'on a du mal à catégoriser...ils sont dans le sacré. Nos valeurs morale, et même celles des plus grands rationalistes gardent souvent en eux un ou deux tabous.

Je ne suis pas certain que l'on puisse détacher la morale du monde magique de la religion en totalité, et cet attachement fait qu'il est difficile de distinguer partout, la fin du moyen...
Je suis un peu de mauvaise foi en disant que la liberté n'est qu'un moyen, parce que justement, le XXe siècle a posé un tabou sur l' " inaltérable" liberté humaine...

Bref, méfions-nous des interprétations qui ne voient dans les valeurs que des moyens créés par l'homme pour mieux se réaliser. C'est l'impression qu'en retire le sociologue...est-ce la vérité ?

Pour recentrer le débat, trois questions :
Que penses-tu du bonheur comme finalité (puisque c'est la conception dominante) ? De la justice (conception "ringarde" ) ? Perséver dans son être, finalité ou instinct (conception existentialiste ? ) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Jeu 30 Mar - 19:20

Je rajoute encore un détail... dire que l'homme a pour fin de persévérer dans son être nécessite de distinguer

1) La préservation de l'existence individuelle
2) La reproduction

Sont-ce vraiment des projets... j'en doute! En fait, tout se produit comme si la fin de tout être vivant était la persévérance dans son être, mais il ne s'agit là que d'une analogie. Il faut noter que les deux comportements sus-mentionnés sont reliès à des instincts (fuite, désir sexuel...) pour ce qui est de la majorité des animaux, et ppour l'homme on peut encore se poser la question...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hadrien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Ven 31 Mar - 3:21

Fred,

comme tu l'a dis en dernier, la fuite et la reproduction sexuelle sont des instincs, mais les instincts font partis du dispostif permettant d'assurer la survie de l'espèce. De plus, tu dis que

Citation :
D'une part, ça se discute, 2/3 de la planète ont décidé autrement, d'autre part, je vois mal ce que ça donne comme désir. De quel "etre" parle-t-on ?

Qu'est ce qui te fait dire que 2/3 de l'humanité en a décidé autrement ? je comprend mal, parle tu de la misère ? mais cela confirmerait plutot, comme le dis P. Nemo : "l'homme préfère vivre riche que mourir faut d'être pauvre". De plus, si tu prend des exemples comme Auschwitz, on constate que les gens tentèrent malgrès tout de survivre, dans des conditions aussi abominables, et les exemples sont nombreux. En fait, les cas de suicide collectifs sont assez rares.

Ce que cela donne comme désir, c'est la volonté de survivre, et les instincts qui vont avec. Quand "l'être" en question, c'est simplement l'homo sapiens sapiens. Après, les différentes culture, ne sont que des actualisation de la virtualité humaine, pour permettre à l'etre humain de survivre.

L'humain comme tout le règne vivant est donc téléonomique, et cette fin, c'est sa propre survie. La morale, la religion et tout et tout, ne sont jamais que des créations visant à assurer et perpétuer l'espèce. Par exemple, pourquoi ne trouve t-on pas de religion qui glorifie le suicide ou la non reproduction pour l'ensemble de l'humanité ?
Pourquoi encadre t-on toujours la sexualité ? pourquoi les femmes ne font-elles que peu la guerre ou tout activité pouvant provoque une pénurie du genre ? Je pense que les réponses à ces questions viennent de cela.

La Fin est donc la survie, tout le reste n'est que moyen. Il est cepent possible qu'apparaissent des phénomènes idéologiques très fort comme le fanatisme et qui mettent en péril la fin (comme le nazisme par exemple) mais ils ne sont pas la loi générale.

Je maintient donc mes propos, mais répondons maintenant à tes questions ...

1) Le bonheur comme finalité, s'il ne lèse pas quelqun et qu'il est individuel (je n'aime pas les utilitaristes) me semble être une option souhaitable, voire même la meilleur de toute. Après, j'entend par bonheur, satisfaction des besoins les plus simples et de quelques superflus, pourvu que l'on ne tombe pas dans l'ubris.

2) La justice n'est pas qu'une fin, collectivement, elle permet d'assurer à la société de fonctionner, car elle donne à chacun ce qui lui revient. Elle est donc la condition de possibilité d'un société pacifié par le droit.

3) L'existentialisme, très peu pour moi, en fait, j'ai jamais compris vraiment en quoi c'était si top. Je préfère un bon repas bien arrosé.

Voilà, j'espère qu'on avancera.

Après reste à répondre à Grant Front de manière concise et précise, par ce que son désaroi est immense, surtout après tant de page pour rien vu qu'on avait tous mal compris la question ...

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand front



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Ven 31 Mar - 3:36

Pas de désarroi de mon coté, tout le monde semble avoir bien piger de quoi il s'agit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Sam 1 Avr - 3:19

Bonjour Hadrien (et tous les autres),

Les deux tiers de l'humanité ont choisi un Dieu monothéiste, et donc une morale fondée sur autre chose que la survie. Que fait-on de la morale de tous cs gens-là ?

En outre, je ne comprends pas comment survivre pourrait être une fin. Survivre pour survivre, je ne suis pas sûr que ça nous satisfasse...

Le qualificatif téléonomique s'applique, si je ne m'abuse, aux différentes parties d'un Tout qui ont une fonction dans le Tout. "L'oeil est fait pour voir" fait partie de la finalité admise en biologie; la finalité de la partie.
Mais jamais on ne dit que l'être vivant "est fait pour" survivre... L'individu ne peut être téléonomique, dire que le but de l'individu est de persévérer dans son être se rapproche plus d'une vision téléologique à mon sens.

Généralement quand on commence à parler "survie de l'espèce", en matière de morale, ça dégénère...
Darwinisme social, eugénisme, ..., et avant cela tous ces recours à l' "ordre naturel".
Je ne suis donc pas trop d'accord avec toi !

Grand Front : dans la morale occidentale il y a évidemment les valeurs chrétiennes qu'ont reprises à leur compte les enlumiérés (tolérance, charité,...), et en enlevant le fondement avec la disparition du Dieu.
Tiens, une question me turlupine, peut-il y avoir une morale sans sacré ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 34
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2005

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Sam 1 Avr - 3:44

Oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mediatexte.fr
grand front



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Sam 1 Avr - 4:40

Fred, il y a à mon sens une morale sans sacré mais elle n'est applicable que par des êtres d'exceptions...Pour les autres, elle est une chimère...

Entendons nous sur les termes :
Dans la dimension du sacré ce qui est intéressant pour moi c'est l'action du sacré qui délimite deux sphères : le prophane et le sacré. Le sacré c'est à mon sens premièrement ce qui pose la limite, et d'autre part, ce qui interdit la transgression de cette limite.

Dans la perspective contemporraine, tout le monde sauf gaiffelet, pour le moment puisqu'il n'a pas répondu à ma question un peu plus haut, a reconnu que ce qui est sacré, ce qui pose la limite, ce qui donne aux valeurs leur valeur semble être la peur.

Cette position retrouve d'ailleurs la réflexion d'hadrien, sur le conatus, effort de persévérer dans son être ( au sens hobbesien de conserver cet être -hobbes pense d'ailleurs l'homme comme essentiellement craintif).

Reste à savoir maintenant, si la raison est fondée par la peur et que la raison fonde le pacte social ou si comme le suggérait vincent (mais je m'avance un peu puisqu'il n'a pas encore répondu à ma question d'un peu plus haut) que l'unification sociale est le produit d'un mécanisme interne à la peur, ce qu'il appelait : "une communauté de risque partagé."

Voilà, j'attends avec impatience vos réponses, plusieurs questions sont restées en suspend... mais on avance on avance...

Cordialement....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 34
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2005

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Sam 1 Avr - 5:10

Salut Grand Front,

Si la peur joue indéniablement un rôle puissant dans la constitution des sociétés, la raison a pour effet de la conjurer en pacifiant les rapports, et en rendant l'avenir un tant soit peu plus prévisible.

En ce sens, donc, la peur me semble davantage être l'ennemie de la raison que son fondement.

Par ailleurs, je pense également qu'en un certain sens du mot "fondement" (légitimation), la raison se passe volontiers de fondement :

- Au niveau cognitif, nous n'avons pas d'autre moyen qu'elle pour connaître;
- Au niveau moral, je citerai ce passage des Fondements de la métaphysique des moeurs, de Kant, qui fera le délice de Grand Front :
Citation :

"Si l'on nous demandait pourquoi donc l'universelle validité de notre maxime, érigée en loi, doit être la condition restrictive de nos actions, sur quoi nous fondons la valeur que nous conférons à cette façon d'agir, valeur qui doit être si grande qu'il ne peut y avoir nulle part de plus haut intérêt, comment il se fait que l'homme ne croit avoir que par là le sentiment de sa valeur personnelle, au prix de laquelle l'importance d'un état agréable ou désagréable ne doit être compté pour rien : à ces questions, nous n'aurions aucune réponse satisfaisante à fournir."

Kant, op. cit., II, p. 132, trad. Victor Delbos

Rien ne peut venir légitimer la source ultime de toute légitimité sans tautologie. La raison est notre point de départ à tous, et nous ne saurions en faire le point d'arrivée de quelque déduction que ce soit qu'au prix d'une grotesque tautologie. De même que nous ne saurions en démontrer l'illégitimité que par la raison, c'est-à-dire par une grotesque contradiction.

Tautologie, ou contradiction : voilà qui nous indique que la question du fondement ultime de la raison, considéré comme légitimation ultime, est tout simplement une question mal posée. C'est un non-sens.

Légitimité ou illégitimité de la raison : nous serions bien avancés d'avoir établi l'une ou l'autre !

La raison en nous est un fait.

Si donc, comme Max Stirner le préconise dans la citation allemande que tu utilises comme signature, tu considères qu'il est urgent de "fonder sa cause sur rien"; je réponds qu'il n'est pas de manière plus immédiate et naturelle pour nous de le faire qu'en la fondant sur la raison.

;-)

Bien à toi,


Dernière édition par le Sam 1 Avr - 10:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mediatexte.fr
grand front



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Sam 1 Avr - 5:28

Donc, pour toi, la peur est le fondement du pacte social et la raison tend à remplacer cette pacification irrationnelle par une pacification rationnelle, la résolution des conflits... Est ce bien ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 34
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2005

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Sam 1 Avr - 10:45

La crainte est une des causes (puissante !), qui nous fait nous rassembler, mais cependant, si puissante soit-elle, elle ne pacifie rien du tout à elle seule : elle porte en elle le germe de conflits et de divisions, lorsqu'elle est crainte d'autrui.

Tout au plus une crainte commune peut-elle nous unir contre ce qui l'inspire : mais cette union instable et circonstanciée ne saurait durer qu'autant que dure la crainte commune. Or, nous savons d'expérience que les occasions de craindre sont multiples, comme sont multiples les dangers qui se succèdent, différents les uns des autres, dans la vie humaine. Aussi la crainte commune ne saurait à elle seule expliquer que quelque chose comme une société pacifiée se maintienne stablement et durablement dans le temps.

Seule la raison peut véritablement accomplir ce travail, et transformer ces trêves alternant avec les conflits, en paix, durable par définition.


Voilà, brièvement, ce qui me semble juste, concernant les rapports qu'entretiendraient paix et crainte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mediatexte.fr
hadrien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Sam 1 Avr - 11:21

on en arrive au moment du contrat social ... mais expliquer que la crainte pousse les hommes à faire société, cela implique qu'ils soient rationnels car c'est une solution rationnelle qui aboutie à la création de l'Etat.

La paix peut cependant être maintenue par la crainte et non par la raison, c'est la crainte des represailles qui contient les révolution c'est la peur du baton qui prévient les soulevements ... la raison peut intervenir ... mais elle n'est pas tout au centre de la pacification mais elle joue un role ...

je te rejoins Olivier, mais la raison ne fait pour l'instant pas tout, en fait, il est possible que nous ne soyons qu'au début de l'age de la paix rationnelle ... en somme, cette anarchie positive qu'appellait Proudhon de ses voeux ...


cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand front



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Dim 2 Avr - 5:07

Gaiffelet :

« la crainte commune ne saurait à elle seule expliquer que quelque chose comme une société pacifiée se maintienne stablement et durablement dans le temps.
Seule la raison peut véritablement accomplir ce travail, et transformer ces trêves alternant avec les conflits, en paix, durable par définition.»

Le problème à mon sens tout comme le dit Hadrien c’est que cette société là , ne semble pas être instancié pour le moment.

Hadrien :

« expliquer que la crainte pousse les hommes à faire société, cela implique qu'ils soient rationnels car c'est une solution rationnelle qui aboutie à la création de l'État. »

Il ne me semble pas que l’état soit une solution rationnelle, une solution utilitaire sans aucun doute, mais la solution rationnelle est une solution sans conflit et sans état précisément parce qu‘elle est pacifiée.

C’est d’ailleurs à cette conclusion que tu en viens en disant :

« La paix peut cependant être maintenue par la crainte et non par la raison, c'est la crainte des représailles qui contient les révolution c'est la peur du bâton qui prévient les soulèvements »

C’est l’image classique du Léviathan que tu décris ainsi si justement, tu es donc en parfaite cohérence avec la thématique du conatus hobessien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hadrien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Dim 2 Avr - 5:27

merci pour cette explication de texte, mais lorsque tu dis :

Citation :
Il ne me semble pas que l’état soit une solution rationnelle, une solution utilitaire sans aucun doute, mais la solution rationnelle est une solution sans conflit et sans état précisément parce qu‘elle est pacifiée.

Une solution utilitaire, cela peut renvoyer à une rationalité de type instrumentale ... donc c'est rationel ...

la seconde partie de la phrase est peu claire à mon goût, pourrais tu t'expliquer ...

sinon, as tu l'intention de nous faire faire refaire toute l'histoire de la philo politique occidentale ou allons nous sauter les étapes jusqu'au sujet qui t'interesse ... par ce qu'il semble que nous gagnerions à ne pas repeter des choses que nous savons déjà ...

donc à toi d'avancer un peu ...

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand front



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Dim 2 Avr - 6:51

Désolé que l'avancement du débat te semble laborieux mais il m'apparait important de prendre notre temps, je voulais être sur d'avoir bien compris ce que toi et gaiffelet avançaient...

D'autre part quand tu dis :
"Une solution utilitaire, cela peut renvoyer à une rationalité de type instrumentale ... donc c'est rationel ..."

C'est rationnel mais en un sens bien différent de ce que Gaiffelet entend par là dans la mesure ou en aucun cas ce rationnel qui s'apparente à un utilitarisme biologique n'est pacificateur( il ne met pas fin à la peur), il repose sur un calcul très simple de l'intérêt de l'individu qui a pour fin sa conservation, et uniquement sa conservation...

Dans ce calcul, l'individu est près à sacrifier le superflu pour conserver le nécessaire, son "émancipation" pour conserver sa vie...

C'est la peur qui domine son calcul utilitaire...c'est pourquoi j'ai tenté de faire apparaitre la ligne de rupture entre vos deux thèses...qui ne sont pas contradictoires, mais appel un diagnostique différent quant à la nature de la société contemporraine...

La question qui me tarabuste désormais c'est :
Comment envisager que cette société, dont l'utilitarisme biologique (et la peur donc) se substitue à un véritable lien social, pourrait un jour permettre le développement de la raison (comprise comme pacification des conflits)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 34
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2005

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Dim 2 Avr - 8:13

Je suis pleinement d'accord avec Hadrien. S'il n'y a aucun mal à questionner sans cesse, et s'il y a toujours quelque bonheur à se faire l'accoucheur des positions des autres, cela ne saurait être intéressant que si le questionnement mène quelque part.

Nous avons jusqu'ici été assez fair-play pour répondre sérieusement à des questions parfois un peu gratuites, au moins d'apparence. Où nous mènes-tu ? Sur un terre ferme où la discussion avec toi pourra enfin commencer ou en bateau ?

5 pages de préliminaires avant de poser tes propres avis... C'est prendre le risque de nourrir par le suspense des attentes si grandes qu'il te sera difficile de ne pas les décevoir !

A tant faire que de jouer le liminaire qui dure, j'aimerais autant être la marche qui mène à quelque temple sublime, que le paillasson d'un quelconque taudis.

A moins que nous ne soyons que les jouets d'un esprit dilettante, dont le chemin ne mène nulle part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mediatexte.fr
hadrien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Dim 2 Avr - 8:30

j'ajouterais :

"discuter c'est comme faire l'amour, les préliminaires c'est nécéssaire, ca a du charme, mais l'important, c'est d'entrer dans le vif du sujet"

(c'est de moi)

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand front



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Dim 2 Avr - 9:20

Pour ma part il m’apparaît que la société actuelle cache sous une apparence de paix, quelques chose comme une guerre civile larvée .

Les symptômes en sont les suivants :

La banalisation de la violence (évidemment les diverses émeutes qui sont spectaculaires mais aussi la violence quotidienne qui dans le meilleur des cas se traduit en indifférence, dans le pire en violence gratuite ).

La prolifération du légal dans toutes les sphères de la vie individuelle (ce recours au légal est certes une garantie mais en même temps il révèle que certaines choses qui apparaissent évidente aux êtres rationnels, ont besoin pourtant d’être garantit par la menace de la sanction).

La violence est devenue un rapport social normal pendant que l’on tente, (parce qu’on en ressent le besoin) de légiférer sur tout.

Le problème à mon sens serait désormais de savoir si une telle société peut être émancipatrice, rationalisante en quelques sorte, si elle tend à l‘épanouissement de la raison.

Pour Hobbes, la société léviathanique est rationalisante dans la mesure, et seulement dans la mesure où, le Léviathan se fixe comme mission d’élever par l’éducation tous ses sujets à la raison et donc à la philosophie politique de Hobbes… (chapitre 30 du Léviathan)

Comment envisager une école suffisamment performante pour prétendre élever tout le peuple à la raison, ou à une raison suffisante qui lui permette de ne pas ressentir les brimades rationnelles du Léviathan comme des brimades arbitraires et injustes ?

C’est ce que j’appellerai, à la suite d’Alexandre Matheron, un utopisme pédagogique.

Dans le même ordre d’idée : on voit bien que dans un tel contexte (où la peur vient comme unique lien social) toute valeur est inopérante. Ce que l’on a coutume d’appeler le vivre ensemble est profondément endommagé, et ne tient comme le disait gaiffelet que tant que la crainte dure. L’état n’a donc comme seul but, dans la société contemporaine, de maintenir la peur en action, sous peine de se voir dissout de fait.

Son intérêt n’est pas l’émancipation individuelle, le déploiement de la raison, la pacification des conflits, puisqu’il n’existe que par la crainte que ces mêmes conflits engendrent. Il a pour but égoïste le maintient de l’ordre.

Mon propos n’est pas de lancer l’anathème sur l’état dans la modernité ( je ne suis pas anti-démocrate) mais d’essayer de montrer que cet état moderne que nous connaissons ne permet pas de voir en lui un espoir suffisant pour le déploiement de la raison…il ne l’a pas à mon sens pour but et ne pourra l’avoir qu’en renonçant à lui même, ce qui me paraît exclut...


Dernière édition par le Dim 2 Avr - 9:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand front



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Dim 2 Avr - 9:20

Je suis navré si le suspens était insoutenable, j’espère ne pas avoir déçu qui que ce soit… En ouvrant ce forum mon but n’était pas d’ouvrir un champs de bataille où chacun serait venu pour essayer ses armes mais plutôt que nous nous forgions des armes ensembles, en mettant chacun notre petit coup de masse afin qu’une réflexion commune aux dogmaticiens se construise….

Non pas qu’ils adhèrent tous à la même thèse mais plutot que la diversité des dogmaticiens soit profitable à la communauté du dogmatique…
En ne formulant pas plus tôt mes positions, je ne cherchais pas à jouer les malins génies mais plutôt à éviter de monopoliser le débat en attirant quelques réfuteurs systématiques. Ceci, dans le but que chacun puisse exprimer ces points de vue sans entrer en conflit larvé avec tel ou tel dogmaticien particulier…

Cette intention a portée ses fruits il me semble puisqu’au lieu de ne débattre qu’à deux (voir le débat sur nietzsche qui a vite tourner au duel), pas moins de cinq personnes ont participer activement à la réflexion.

Si mes questions vous ont paru gratuite, j’en suis désolé, j’ai essayé de faire avancer le débat sur ce qui me paraissait le plus intéressant dans chacune des réponses…(rien ne vous empechait de poser les votres) mais peut être ai-je échoué et peut être que ce but lui même vous paraîtra haïssable…

Désolé encore…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 34
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2005

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Dim 2 Avr - 17:32

Bien que j'ai pris un vif intérêt à lire ce que tu as écrit, et que je suis bien d'accord sur la fécondité des développements dans ce forum, je ne vois malheureusement pas en quoi tu réponds à ta propre question...

Ni temple, ni masure, c'est une douillette maison; quoiqu'un peu en dehors du chemin... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mediatexte.fr
grand front



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Lun 3 Avr - 3:06

Il me semble que le malheur c'est finalement qu'il n'y a pas de fondement des valeurs dans la société contemporaine, le seul envisageable est la raison, et malheureusement la société moderne en étant dominée par la peur ne tend pas à son développement...si bien que le vivre ensemble fragile que nous connaissons ne semble être du qu'à une pacification irrationnelle...

...ni masure ni temple, juste mon avis...qui n'est pas un point d'arrivée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 34
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2005

MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   Lun 3 Avr - 3:37

Ou plutôt que nous n'y sommes pas, et que nous n'avons aucune raison de croire que nous nous y acheminions selon la nécessité d'un progrès mécanique.

Bien d'accord à part ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mediatexte.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...   

Revenir en haut Aller en bas
 
URGENT : recherche fondement pour valeurs morales...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» urgent recherche étudiants pour questionnaire
» urgent recherche logement lyon-villeurbanne
» Quelles valeurs morales enseignent les évangiles. ?
» URGENT: Euthanasie demain pour PEPE, chien de 7 ans...
» Garde-t-on les valeurs morales apprises ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DE MEDIATEXTE.FR :: [ARCHIVES]Le Dogmatique, le journal antisceptique :: le Forum Anti-sceptique le retour...-
Sauter vers: