Le Forum du site http://mediatexte.fr
 
RETOUR AU SITERETOUR AU SITE  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Equitable ou ne pas être équitable...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karmai

avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Equitable ou ne pas être équitable...   Jeu 9 Fév - 9:08

Voilà un sujte qui enflamme depuis quelques années les militants du commerce équitable. N'est-il pas absurde de donner le label équitable à des entreprises qui ne le sont pas?

Par exmemple, l'entreprise malongo a lancé une gamme de café équitable. Pourtant, le reste de son café n'est pas labellisé. D'un coté on admet que le commerce n'est pas équitable (puisqu'on promeut des cafés équitables) et de l'autre on continue à commercialiser des cafés inéquitables. Voilà une situation burlesque qui n'est pas supportable pour de nombreux militants.

Pourtant, la réponse du l'association Max Havelaar qui délivre le label du commerce équitable est qu'il faut prendre tous les débouchés possibles car quel que soit le vendeur, chaque paquet d'un produit équitable améliore la vie de quelqu'un à l'autre bout de la planete. Max Havelaar sacrifie donc une pureté théorique pour favoriser les producteurs dont il a la responsabilité.

Le débat n'est pas tranché et alimentera le feu qui , peut-être, fera conserver tout son dynamisme à cette riche idée.

Les points de vue sont la bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 34
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 28/10/2005

MessageSujet: Produits équitables contre entreprise équitable   Jeu 9 Fév - 13:53

Est-ce la théorie qui est ici prise en défaut, ou n'est-ce pas plutôt qu'il y a conflit entre deux conceptions du commerce équitable ?

L'une dirait: ce sont les produits qui sont équitables ou non, en tant qu'il rémunèrent le mieux qu'il est possible les producteurs. De ce point de vue, une entreprise totalement équitable serait une entreprise qui ne vendrait que des produits équitables; et une entreprise serait plus ou moins équitable selon qu'elle vendrait plus ou moins de ces produits, relativement à tous les produits qu'elle vend.
Le but serait la maximisation des revenus des "petits producteurs", comme on dit. C'est la conséquence recherchée, et plus on l'atteint de fois, et dans une plus large mesure, mieux c'est.
Dans cette conception (qui semble être celle de Max Havelaar), le cas que tu soulèves ne ferait pas problème: c'est l'efficacité qui est recherchée, dût-on pour cela servir de caution morale à des entreprises qui ne recherchent par là que leur profit, sans adhérer aux principes.

Car en effet, dans un second sens, on peut tout-à-fait s'indigner de la caution morale ou politique ainsi donnée à des entreprises qui ne recherchent dans l'éthique qu'une publicité. Mais n'est-ce pas là une seconde conception de ce que doit être une entreprise équitable ? Assurément si, à mon sens. Lorsque l'on s'indigne de cette façon, ce qu'on a "en tête", c'est l'idée qu'une entreprise totalement équitable n'est pas seulement celle qui ne vendrait que des produits équitables, c'est-à-dire qui rémunèrerait au mieux possible les petits producteurs, mais celle dont le mode de fonctionnement serait tout entier orientée par le principe du commerce équitable. Dans ce sens, par exemple, ne pourrait être dite totalement équitable une entreprise qui ne vendrait que des produits dits "équitables", mais qui ne le ferait que parce que les consommateurs boycotteraient tous les autres produits. Elle ne ferait qu'appliquer le principe du plus grand profit possible pour elle, et ce ne serait que "par accident" ou "en passant" que les petits producteurs s'en porteraient mieux. Dans ce second sens, une entreprise sera dite plus ou moins équitable selon qu'elle se conformera plus ou moins aux principes du commerce équitable; c'est-à-dire, par exemple, tenter d'appliquer l'équité au sein même de l'entreprise, entre les salariés, etc. Mais, dans ce sens, parler de "produit équitable" n'a plus de sens autre que métonymique: un produit équitable, c'est celui qui est vendu par l'entreprise équitable, point barre. Mais le produit en tant que tel ne saurait plus être dit "équitable". Pourquoi ? Parce que ce second sens ne détermine plus l'équité par les seules conséquences. Un objet peut avoir des conséquences lorsqu'il est acheté (d'ailleurs, même dans le premier cas, "produit équitable" est une expression douteuse... En vérité, c'est l'achat qui est équitable), équitable renvoie dans le second sens à l'intégrité d'une entreprise comme personne morale.

J'ai peur d'être trop long.. Mais il me semble que c'est dans ce sens qu'il faudrait creuser. En tous cas, il me semble que ce n'est pas la théorie qui est prise en défaut: ce sont deux théories qui s'affrontent, deux théories de l'équité! L'une qui insiste sur les conséquences, dût-on faire fi des principes; l'autre qui insiste sur les principes, dût-on pour cela sacrifier quelqu'efficacité.

En effet:
Citation :
"Lorsqu'un effort est fait pour infléchir l'économie dans un sens plus éthique, la nature du mécanisme concurrentiel est telle que cet effort est contagieux lorsqu'il est le fait des ménages, mais qu'il s'autodétruit lorsqu'il est le fait des entreprises."

Philippe Van Parijs, Sauver la solidarité, Paris, Cerf, "Humanités", 1996, p.65

Ethique des principes et intégrité morale
VERSUS
Ethique des conséquences et efficacité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mediatexte.fr
 
Equitable ou ne pas être équitable...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeux --- equitable, bio, ecolo ...
» Vous ne pourrez jamais être parfaitement équitable entre vos femmes, malgré votre désir ardent
» Le marché des produits bio, équitables ou verts est marginal
» L’engagement bouddhiste dans le commerce équitable
» beurre de karité brut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DE MEDIATEXTE.FR :: [ARCHIVES]Le Dogmatique, le journal antisceptique :: le Forum Anti-sceptique le retour...-
Sauter vers: